La Montagne

28 Mar 2018

Thibaut Derien et le temps qui passe

 

Actuellement exposé à l'Escabeau Volant jusqu'au 7 mai, le photographe a capturé le regard de sa fille de 4 ans portée sur le vaste monde. Les photos se découpent par pays. Les paysages sont tantôt urbains tantôt de pleine nature, et c'est bien le regard de la fillette qui en est le point névralgique. Angèle traverse le monde, l'affronte, le défie, se joue de lui. Tout est inscrit en elle pour l'avenir. Avancer avec ses souvenirs. Se construire avec ses souvenirs. Et le photographe, en guide silencieux, capte sa fille qui grandit sous ses yeux. A travers ces émotions partagées l'artiste amène le visiteur à s'interroger sur le temps qui passe mais aussi sur son propre positionnement vis à vis de l'immensité du monde. Chanteur pendant une dizaine d'années Thibaut Derien est revenu depuis environ 2 ans à ses premières amours que furent la photographie. Après le succès de sa première série J 'habite une ville fantôme, publiée et sélectionnée dans de nombreux festivals, il présente à présent, Angèle et le nouveau monde, également éditée et qui sera exposée lors du off des rencontres photographiques d'Arles. Le vernissage s'est déroulé vendredi dernier avec un concert privé du chanteur parisien Nicolas Jules dont Thibaut a réalisé la pochette du dernier album.

 

https://www.lamontagne.fr/chamalieres/2018/03/28/thibaut-derien-et-le-temps-qui-passe_12790743.html#refresh

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Le Figaro

April 16, 2016

1/1
Please reload

Posts Récents

June 25, 2019

October 5, 2018

March 28, 2018

November 5, 2016

August 11, 2016

June 3, 2016

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags