Rechercher

La Montagne

Thibaut Derien et le temps qui passe Actuellement exposé à l'Escabeau Volant jusqu'au 7 mai, le photographe a capturé le regard de sa fille de 4 ans portée sur le vaste monde. Les photos se découpent par pays. Les paysages sont tantôt urbains tantôt de pleine nature, et c'est bien le regard de la fillette qui en est le point névralgique. Angèle traverse le monde, l'affronte, le défie, se joue de lui. Tout est inscrit en elle pour l'avenir. Avancer avec ses souvenirs. Se construire avec ses souvenirs. Et le photographe, en guide silencieux, capte sa fille qui grandit sous ses yeux. A travers ces émotions partagées l'artiste amène le visiteur à s'interroger sur le temps qui passe mais aussi su

a-vos-marques-tapage.fr

Arts et essais ! N°32 Les photographies de Dorothy Shoes sont autant d’histoires sans paroles qui nous interpellent avec une force évocatrice que bien des mots ne pourraient exprimer… Des histoires d’hommes, de femmes et d’enfants qu’elle extrait de l’anonymat de la multitude pour dévoiler la puissance et l’unicité de leur individualité, dans des décors faits de grisaille et de failles qui reflètent la noirceur de notre système… Regards et corps expriment la malice ou l’incompréhension, la désespérance ou la lucidité, dans des mises en scène où la poésie et le rêve tiennent une place de choix, comme des petits éclairs d’espoir dans un monde où ils se font trop rares : Dorothy, lutin facétieu